Débat sur « La crise migratoire : quelle gestion européenne ? »

mercredi 31 octobre 2018 par Jean-Marie Bockel

Débat sur « La crise migratoire : quelle gestion européenne ? »

45081588_10217590851868374_5799524743862288384_o

Paris, le 30 octobre 2018

Jean-Marie BOCKEL, Sénateur du Haut-Rhin, ancien Ministre, est intervenu en séance ce mardi 30 octobre 2018 dans le cadre du débat sur : « La crise migratoire : quelle gestion européenne ? ».

Le Sénateur a tout d’abord rappelé que le fonctionnement de l’Union européenne repose sur la confiance entre les États membres. Or cette confiance est aujourd’hui mise à mal par la montée de mouvements populistes et nationalistes qui se nourrissent du sentiment que l’Europe n’a plus la maîtrise de ses frontières.

Il a regretté que la réforme du règlement Dublin III reste à ce jour sans perspective d’aboutir en raison du blocage de certains États, notamment du groupe de Višegrad.

Pour Jean-Marie BOCKEL, la décision la semaine dernière du Parlement européen d’orienter une partie du budget vers la définition de solutions aux « causes profondes de la migration dans le voisinage immédiat et plus lointain de l’UE » ne suffit pas.

Pour lui, ce manque de solidarité entre États et les critiques persistantes de certains gouvernements s’inscrivent à rebours d’une démarche européenne équilibrée entre respect de nos valeurs et capacité d’édicter une règle du jeu applicable par tous.

C’est pourquoi, Jean-Marie BOCKEL a interrogé Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur les possibilités de surmonter ce blocage et de fédérer tout ou partie des européens autour d’une politique migratoire commune.

Pour le Sénateur, il y a aujourd’hui urgence si on veut éviter que le débat des élections européennes de mai 2019 ne soit totalement occulté par les discours sur les migrations.

S’inscrire à ma Newsletter pour rester en contact

Twitter

Facebook